TrAxxion - Zero Vector Mode

Le défi du mode Zero Vector

Comment cibler votre énergie d’entreprise

En mode Zero Vector

Aujourd'hui les entreprises doivent accélérer leur rythme en permanence, devenir plus « Lean », plus internationales et sont supposées offrir une plus grande gamme de produits. Afin de faire face à cette situation, les produits, les technologies et les processus doivent être en développement continu. Par conséquent, à côté du fonctionnement quotidien, une société se doit de travailler en parallèle sur des dizaines, voire des centaines de projets d’amélioration.

L’approche « Zero Vector » fait le constat que des projets d'amélioration peuvent avoir une tendance antagoniste, opposée. De ce fait, ces projets résultent en un vecteur zéro où il n’y a pas de progrès signifiant portant sur l’amélioration des résultats ou des objectifs stratégiques, malgré une énorme quantité d’énergie déployée.

Exemple sur un processus de développement de produits: le service achats travaille sur l'extension de la durée de négociation avec les fournisseurs pour obtenir de meilleurs prix et de meilleure qualité pour les pièces. Le gestionnaire des stocks s'efforce de minimiser les niveaux de stocks et de réduire le nombre de pièces, le marketing planifie le lancement plus rapide de nouveaux produits et le service après-vente a besoin d’une disponibilité plus importante des pièces de rechange. De plus, la direction envoie des messages contradictoires, « Lean », « réduction des coûts », « innovation », « réduire WIP », « lancer le produit plus rapidement » etc. Des actions sont déployées à tous les niveaux pour réaliser les différents objectifs, mais comme elles sont contradictoires, elles génèrent friction et frustration et le pire de tout, aucun résultat tangible commun est atteint.

Sortir de l’impasse

Comment sortir de l’impasse ? Les actions principales et la sélection des projets doivent être alignés aux objectifs stratégiques définis sur la base des questions suivantes : « que voulez-vous être et pour quels clients ». Une organisation ne disposant que de 10% de ses capacités pour développer de nouvelles stratégies, il est important de savoir ce que l’on veut faire mais également ce que l’on ne veut pas faire. L’étendue des actions doit se concentrer sur le « vraiment nécessaire ». Les actions doivent être regroupées dans un programme de changement global et doivent être exécutées avec une grande discipline. Adopter une approche holistique et disciplinée vous permet de sortir de votre mode « Zero Vector ».

Publication

Veuillez nous contacter pour une copie de notre publication en version anglaise.

 

  • The Zero Vector Mode Challenge - Front The Zero Vector Mode Challenge - Front
  • The Zero Vector Mode Challenge - Bac The Zero Vector Mode Challenge - Bac